FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups bladi.Algéria1962 
bladi.Algéria1962 Forum Index
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 
 RegisterRegister 
 
http://img.xooimage.com/files3/b/d/9/livres-d-or-20-12--155c29.gif

Livre d'Or

 Bienvenue 
 
L'emploi, un problĂšme majeur dans le Sud.

 
Post new topic   Reply to topic    bladi.Algéria1962 Forum Index -> Le coin des débats -> notre quotidien/notre humeur

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Tue 12 Mar - 08:16 (2013)    Post subject: L'emploi, un problÚme majeur dans le Sud.
 
Une série de mesures pour l'emploi des jeunes dans le Sud

http://www.algeriepatriotique.com/article/une-serie-de-mesures-pour-lemploi-des-jeunes-dans-le-sud 


L'emploi, un problĂšme majeur dans le Sud. New Press

Une sĂ©rie de mesures en faveur de l'emploi des jeunes de la rĂ©gion sud du pays sera annoncĂ©e «incessamment», rapporte l'agence APS, aujourd'hui lundi, citant une source proche du gouvernement. Ces mesures ont Ă©tĂ© dĂ©cidĂ©es Ă  l'issue d'un conseil interministĂ©riel (CIM), prĂ©sidĂ© par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui s'est tenu dimanche Ă  Alger. Lors d'une cĂ©rĂ©monie d'installation des nouveaux walis, samedi Ă  Alger, le ministre de l'IntĂ©rieur et des CollectivitĂ©s locales, Dahou Ould Kablia, a indiquĂ© que l'emploi est le «problĂšme majeur» qui se pose dans le Sud du pays, tout en prĂ©conisant une formation «assez complĂšte et rapide» au profit des jeunes demandeurs d'emploi et n'ayant pas de qualification. Il a citĂ©, Ă  ce propos, le cas de la wilaya de Ouargla oĂč les entreprises installĂ©es dans la rĂ©gion procĂšdent aux recrutements «par des moyens dĂ©tournĂ©s et sans l'aval de l'agence d'emploi de la wilaya». «La lĂ©gislation et la rĂ©glementation ne permettent pas, pour le moment, de contrecarrer cette situation, mais une instruction sera donnĂ©e trĂšs prochainement pour que tout recrutement au niveau de ces entreprises, ait l'aval de l'agence de l'emploi» (Anem), a-t-il affirmĂ©. «Si cette procĂ©dure n'est pas respectĂ©e, le recrutement sera considĂ©rĂ© comme nul et non avenu», a averti ministre. Estimant que l'emploi dans le secteur des hydrocarbures «ne peut satisfaire l'immense demande» dans le sud du pays, Ould Kablia a prĂ©conisĂ© le «redĂ©ploiement» des jeunes vers d'autres domaines, comme l'agriculture et l'artisanat. Il a Ă©galement indiquĂ© que de grandes entreprises publiques ont Ă©tĂ© sommĂ©es de crĂ©er des filiales dĂ©diĂ©es exclusivement au Sud. Evoquant ce qui est rapportĂ© au sujet des problĂšmes dans le Sud, Ould Kablia a indiquĂ© que ce sont des «sensibilitĂ©s» et «non pas de problĂšmes politiques». «Il n'y a pas de problĂšmes politiques dans le Sud et ceux qui en parlent sont sur une fausse voie», a-t-il affirmĂ©. A cet effet, il a instruit les walis Ă  privilĂ©gier la voie de la communication avec les citoyens, en vue de trouver les «solutions appropriĂ©es» Ă  leurs problĂšmes. «Il s'agit de discuter avec la sociĂ©tĂ© civile, en particulier dans le Sud du pays oĂč les notables et les sages sont Ă©coutĂ©s et respectĂ©s», a-t-il expliquĂ©.
Le centre de formation en hydrocarbures de Ouargla ouvrira en avril
Le centre de formation dans certaines activitĂ©s relevant des hydrocarbures, projetĂ©es par l’entreprise Sonatrach Ă  Ouargla, ouvrira ses portes en avril prochain, ont indiquĂ©, lundi, des responsables de la wilaya, lors d'une cĂ©rĂ©monie de prĂ©sentation du nouveau chef de l’exĂ©cutif de la wilaya, Ali Bouguerra (venant de la wilaya de Bouira), et d'adieu au wali sortant, Nacer Maskri (mutĂ© Ă  Bouira). Cette nouvelle structure de formation dĂ©marrera avec une premiĂšre promotion d’une centaine de stagiaires. L'autre annonce importante pour la rĂ©gion, faite lors de la mĂȘme cĂ©rĂ©monie, est l’inscription du projet de crĂ©ation de la facultĂ© des sciences mĂ©dicales au niveau de l’universitĂ© Kasdi-Merbah Ă  Ouargla. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la prĂ©paration des installations et structures nĂ©cessaires Ă  la concrĂ©tisation du projet de Centre hospitalo-universitaire (CHU) dans cette wilaya, a-t-on soulignĂ©. Le projet de rĂ©alisation du CHU est actuellement au stade de prĂ©paration des appels d’offres pour le lancement de ses Ă©tudes techniques, selon la direction de la santĂ© de la wilaya.
R. N.
 




_________________
Ù†Ű­Ù† قوم ۧŰčŰČÙ†Ű§ Ű§Ù„Ù„Ù‡ ŰšŰ§Ù„Ű§ŰłÙ„Ű§Ù… ÙŰ§Ű°Ű§ ۧۚŰȘŰșÙŠÙ†Ű§ Ű§Ù„ŰčŰČŰ© ŰšŰșÙŠŰ±Ù‡ Ű§Ű°Ù„Ù†Ű§ Ű§Ù„Ù„Ù‡


Back to top

Publicité






PostPosted: Tue 12 Mar - 08:16 (2013)    Post subject: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top

fawzi Reply with quote


Offline

Joined: 30 May 2010
Posts: 2,303
Localisation: USA
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 3,227
Moyenne de points: 1.40

PostPosted: Wed 13 Mar - 11:44 (2013)    Post subject: L'emploi, un problÚme majeur dans le Sud.
 
Que des promesses!

Back to top

fakhfakh Reply with quote


Offline

Joined: 17 Mar 2009
Posts: 7,953
Localisation: skikda
FĂ©minin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 25,798
Moyenne de points: 3.24

PostPosted: Wed 13 Mar - 14:28 (2013)    Post subject: L'emploi, un problÚme majeur dans le Sud.
 
hydrocarbures : Emploi dans le Sud
Lancement de nouvelles formations professionnelles avant fin mars
PUBLIE LE : 13-03-2013 | 0:00




D.R
Des discussions sont menĂ©es avec des filiales de Sonatrach pour lancer de nouvelles formations liĂ©es aux hydrocarbures dans les wilayas du Sud avant la fin mars, a-t-on appris hier auprĂšs du ministĂšre de la Formation et de l’Enseignement professionnels. « Dans le cadre de l’application de la circulaire du Premier ministre (relative Ă  la gestion de l’emploi dans les wilayas du Sud), des discussions sont en cours avec les entreprises-filiales de Sonatrach, pour lancer en apprentissage, d’ici fin mars, de nouvelles formations et qualifications liĂ©es au domaine des hydrocarbures », a expliquĂ© la mĂȘme source. GrĂące Ă  ces formations sur les industries pĂ©troliĂšres, les jeunes des rĂ©gions du Sud pourront ainsi apprendre des mĂ©tiers comme la chaudronnerie et la tuyauterie industrielle, le soudage sur tĂŽle et profilĂ©s, l’électricitĂ© industrielle et la pose de canalisation. Les niveaux de ces formations sont : le brevet de technicien, le certificat de maĂźtrise professionnelle, le certificat de maĂźtrise professionnelle spĂ©cialisĂ©e et le certificat d’aptitude professionnelle.


Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Wed 13 Mar - 14:33 (2013)    Post subject: L'emploi, un problÚme majeur dans le Sud.
 
Et pourquoi attendre que les choses empirent pour prendre de telles décisions ? Le peuple a compris quel levier faut-il manoeuvre pour obtenir gain de cause !
_________________
Ù†Ű­Ù† قوم ۧŰčŰČÙ†Ű§ Ű§Ù„Ù„Ù‡ ŰšŰ§Ù„Ű§ŰłÙ„Ű§Ù… ÙŰ§Ű°Ű§ ۧۚŰȘŰșÙŠÙ†Ű§ Ű§Ù„ŰčŰČŰ© ŰšŰșÙŠŰ±Ù‡ Ű§Ű°Ù„Ù†Ű§ Ű§Ù„Ù„Ù‡


Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Wed 13 Mar - 14:59 (2013)    Post subject: L'emploi, un problÚme majeur dans le Sud.
 
Un pas dans la bonne direction  
par Kharroubi Habib  
L'instruction du Premier ministre détaillant la batterie de mesures en faveur de la région sud du pays par un conseil interministériel tenu jeudi en présence des ministres de la Formation professionnelle, du Commerce, de l'Agriculture, du PDG de Sonatrach et du directeur de l'Agence nationale de l'emploi (ANEM) a fait écrire à certains confrÚres que l'Etat a enclenché un véritable « plan Marshall » au profit de la jeunesse de cette partie du territoire national.

 L'initiative de Sellal parviendra-t-elle Ă  dĂ©tourner cette frange de la population du Sud des activistes qui l'ont appelĂ©e Ă  participer jeudi Ă  la plus grande manifestation possible en vue de faire entendre au pouvoir central les dolĂ©ances de la rĂ©gion et le refus de sa population d'ĂȘtre la « laissĂ©e-pour-compte » du dĂ©veloppement et de la richesse produite par les ressources naturelles puisĂ©es dans la rĂ©gion ? Car c'est bien Ă  cet effet que les pouvoirs publics escomptent en ayant rendu publique l'instruction Sellal au moment oĂč les prĂ©paratifs de la manifestation annoncĂ©e leur font craindre qu'elle risque d'attirer beaucoup de monde. Pour autant ce n'est pas une raison pour dĂ©crier l'initiative de Sellal Ă  destination de la jeunesse du Sud. Toutes les mesures arrĂȘtĂ©es relĂšvent du bon sens et rĂ©pondent Ă  des revendications locales qui ont Ă©tĂ© depuis longtemps Ă©mises par les populations du Sud mais que le pouvoir central a refusĂ© de prendre en considĂ©ration sous le prĂ©texte fallacieux qu'elles Ă©manaient de cercles et milieux locaux jouant la partition du «rĂ©gionalisme» et pis pour certains celle de la «sĂ©cession du Sud» du reste du pays. Le pouvoir, et c'est sa logique pĂ©renne, s'est ingĂ©niĂ© Ă  Ă©touffer ces revendications par la rĂ©pression et la diabolisation de leurs porte-voix. Il a ce faisant suscitĂ© dans la rĂ©gion des frustrations qui ont constituĂ© un terreau favorable et exploitable par les groupuscules qui nourrissent effectivement la chimĂšre de la sĂ©cession pour la rĂ©gion sud entretenue dans leur esprit par des sphĂšres Ă©trangĂšres dont les intĂ©rĂȘts gĂ©opolitiques et Ă©conomiques n'auront que bĂ©nĂ©fices avec un dĂ©peçage de l'AlgĂ©rie. Ne l'oublions pas, il a existĂ© un projet officiel de sĂ©paration du Sahara du reste de l'AlgĂ©rie. Il a Ă©tĂ© abandonnĂ© par ses concepteurs confrontĂ©s Ă  son rejet incontournable par les dirigeants de la lutte de libĂ©ration nationale et les populations de la rĂ©gion ayant refusĂ© d'entrer dans ce plan. Il ne faut pas s'Ă©tonner qu'il ressurgisse dans le contexte qui prĂ©vaut dans la zone sahĂ©lienne limitrophe du Sud algĂ©rien. D'autant que la marginalisation stupidement inconsciente des populations du Sud et le mĂ©contentement populaire qu'elle suscite apparaissent aux yeux de ceux qui sont tentĂ©s de le ressortir des tiroirs comme facilement exploitable pour en relancer l'idĂ©e.

 Il était temps que les pouvoirs publics cessent d'infantiliser les populations du Sud et de traiter leurs légitimes doléances comme des manifestations d'un esprit antinational. Mais il leur faut comprendre que les mesures volontaristes édictées dans l'instruction du Premier ministre sont des palliatifs certes imposés par la montée en force du mécontentement populaire dans la région, mais nullement une fin en soi dont se satisferont définitivement les citoyens du Sud. L'apaisement ne sera en effet que factuel dans le Sud s'il n'est pas conçu une stratégie de son développement à la fois globale s'inspirant des besoins de ses populations et répondant aux spécificités propres à la région. Une stratégie qui ne peut s'élaborer sans prendre l'écoute des populations et sans faire participer à sa réflexion les forces représentatives de cette population.

 

_________________
Ù†Ű­Ù† قوم ۧŰčŰČÙ†Ű§ Ű§Ù„Ù„Ù‡ ŰšŰ§Ù„Ű§ŰłÙ„Ű§Ù… ÙŰ§Ű°Ű§ ۧۚŰȘŰșÙŠÙ†Ű§ Ű§Ù„ŰčŰČŰ© ŰšŰșÙŠŰ±Ù‡ Ű§Ű°Ù„Ù†Ű§ Ű§Ù„Ù„Ù‡


Back to top
Post new topic   Reply to topic    bladi.Algéria1962 Forum Index -> Le coin des débats -> notre quotidien/notre humeur
Page 1 of 1

Choose Display Order
Display posts from previous:   
User Permissions

 
Jump to:  

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Skin Created by: Sigma12
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group