FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups bladi.Algéria1962 
bladi.Algéria1962 Forum Index
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 
 RegisterRegister 
 
http://img.xooimage.com/files3/b/d/9/livres-d-or-20-12--155c29.gif

Livre d'Or

 Bienvenue 
 
Autres temps autres mœurs
Goto page: <  1, 2, 323, 24, 25
 
Post new topic   Reply to topic    bladi.Algéria1962 Forum Index -> Le coin des débats -> notre quotidien/notre humeur

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Mon 30 Nov - 08:44 (2015)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 
Pris en flagrant délit de vol dans un chantier : Des malfaiteurs blessent deux gendarme 
par J. Boukraa 
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5221781


 

Deux gendarmes ont été blessés par un individu pris en flagrant délit de vol à l'intérieur d'un chantier de construction à Bir El-Djir. En effet, selon une source bien informée, alertés par un appel via le numéro vert 1055 d' un employé d'une société turque avisant de l'incursion de quatre malfaiteurs au chantier de ladite société, « les gendarmes de la brigade territoriale de Bir El-Djir se sont déplacés sur les lieux où ils ont surpris des individus en flagrant délit de vol du matériel de construction à l'intérieur du chantier de cette société chargée du projet de réalisation de 2.000 logements dans la commune de Bir El-Djir. A ce moment, l'un d'entre eux âgé de 22 ans (repris de justice), résidant à Hassi-Bounif, a assené des coups de couteau à deux gendarmes du dispositif avant de se mutiler la gorge et l'abdomen, permettant ainsi à deux de ses acolytes de prendre la fuite, tandis que le quatrième a été interpellé à bord d'un fourgon de marque Peugeot J5 non loin du lieu du méfait. Deux sabres et un couteau ainsi qu'un fusil à harpon de fabrication artisanale avec vingt-cinq flèches métalliques ont été saisis. Selon la même source, « les gendarmes de ladite brigade ont interpellé non loin du chantier de ladite société turque, le nommé (A.N) âgé de 21 ans, résidant à Hassi-Bounif, qui a été remis aux gendarmes de la section de recherches, où il s'est avéré après examen de situation qu'il est à l'origine d'agressions suivies de vol commises durant la même journée au préjudice de trois citoyens demeurant dans à Bir El-Djir, avec la complicité d'une autre personne ». 

Par ailleurs, quatre personnes dont une femme et deux ressortissantes camerounaises ont été arrêtées pour association de malfaiteurs, détention et commercialisation de stupéfiants et immigration clandestine. Lors d'une patrouille sur la route reliant Oran à Tlemcen les gendarmes de l'escadron de sécurité routière d'Oran ont interpellé dans la commune d'Oran les deux ressortissantes étrangères en situation irrégulière en possession de neuf cents grammes de kif à bord d'un véhicule de marque Dacia Logan conduit par le citoyen mis en cause. Les ressortissantes étrangères ont été placées sous mandat de dépôt et les nationaux remis en liberté provisoire. 

 

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

Publicité






PostPosted: Mon 30 Nov - 08:44 (2015)    Post subject: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top

fawzi Reply with quote


Offline

Joined: 30 May 2010
Posts: 2,303
Localisation: USA
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 3,227
Moyenne de points: 1.40

PostPosted: Thu 3 Dec - 19:30 (2015)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 
C'est l'anarchie totale !

Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Sat 5 Dec - 08:01 (2015)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 
Jugé, à huis clos, par le tribunal militaire de Constantine : L'ex-chef de la Garde présidentielle condamné à 3 ans de prison 
par Abdelkrim Zerzouri 
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5222009 

 

Accusé d'«infraction aux consignes militaires », l'ancien chef de la Garde présidentielle, le général-major Djamel Kehal Medjdoub a été condamné, lors d'une audience, tenue à huis clos, par le tribunal militaire de Constantine, le mercredi 2 décembre, à une peine de 3 ans de prison ferme. La même sentence a été infligée à deux de ses subordonnés, un colonel et un commandant, qui comparaissaient sous les mêmes charges, dont les faits sont liés à la présumée attaque de la résidence d'Etat de Zéralda, au mois de juillet dernier. A l'issue de plusieurs heures d'audition, les trois accusés (et non cinq comme annoncé par certaines sources) qui comparaissaient libres (ils ont passé la nuit du mardi au mercredi dans des hôtels à Constantine), ont tous les trois été reconnus coupables de «négligence grave et d'infractions aux consignes de l'armée», avant d'être condamnés, tard dans la soirée, à 3 ans de prison ferme. Le procureur a requis, pour sa part, une peine maximale de 5 ans de prison ferme contre les 3 accusés, alors que la défense a plaidé l'innocence de ses mandants et demandé leur relaxe pure et simple, a-t-on appris de sources crédibles. 

A travers sa décision, le Tribunal militaire a rendu le général-major Medjdoub responsable de négligence ayant entraîné l'attaque présumée contre la résidence d'Etat de Zéralda, au mois de juillet dernier et qui lui a valu son limogeage, le 25 du même mois « pour négligence grave et incompétence ». Notons que cette affaire qui avait fait couler beaucoup d'encre et alimenté la rumeur n'a provoqué aucune réaction officielle. Des informations qui ont circulé à ce sujet, sans avoir été démenties, font état d'une attaque contre la résidence d'Etat, dans la nuit du 16 juillet, attaque durant laquelle un jeune lieutenant de la Garde présidentielle a vidé sa kalachnikov contre un intrus qu'il dit ne pas avoir vu et qui aurait tiré sur lui. Cependant, les conclusions de l'enquête ainsi que l'expertise balistique ont montré que les douilles trouvées sur les lieux proviennent toutes de l'arme du lieutenant, qui a d'ailleurs été poursuivi par le Tribunal militaire de Blida, qui l'a placé sous mandat de dépôt et entendu cinq de ses collègues dont son chef hiérarchique, colonel de son état, et le premier responsable de la Garde présidentielle. Quelques semaines plus tard, le lieutenant est jugé pour «infraction aux consignes de l'armée et gaspillage de munitions», puis condamné dans une audience, à huis clos, à 3 ans de prison ferme. Un pourvoi en cassation contre la décision du Tribunal de Blida est introduit, alors qu'une extension des poursuites est engagée pour convoquer, à nouveau, le chef de la Garde présidentielle, le général-major Medjdoub et deux autres subordonnés, le chef de l'unité du lieutenant, colonel de son état (qui a été entendu, lors de la première affaire), ainsi qu'un commandant pour être entendus. Si ces deux derniers ont été laissés en liberté provisoire, le général-major a été placé sous contrôle judiciaire, avant d'être déféré tous les trois devant le Tribunal militaire de Constantine qui a prononcé, le 2 décembre, la condamnation des accusés en question, à trois ans de prison ferme. « Le verdict étant suspensif de la peine, une fois le pourvoi en cassation engagé, les deux officiers supérieurs ainsi que leur chef resteront en liberté jusqu'à ce que la peine qui leur a été infligée soit définitive, si jamais la peine est confirmée par un autre tribunal militaire », relèvent des juristes. Ainsi, après la condamnation, le 26 novembre dernier, de l'ex .chef de la lutte antiterroriste, le général Hassan, par le tribunal militaire d'Oran, à 5 ans de prison ferme, c'est un autre général dont le poids n'est pas moins négligeable (chef de la Garde présidentielle) qui subit le même sort, alors qu'un troisième général à la retraite, Hocine Benhadid, accusé de divulgation du secret militaire, est toujours en prison en attendant son procès. 
 

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Tue 26 Jan - 07:49 (2016)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 

Le procès Saipem-Sonatrach qui devait s’ouvrir le 2 décembre dernier à Milan en Italie avait été renvoyé au 25 janvier 2016. Il sera question notamment de pots-de-vin pour un montant de 200 millions de dollars versés par les Italiens à des intermédiaires et des dirigeants algériens : Bedjaoui Farid and Co, Chakib Khelil, etc. 
Le groupe pétrolier italien ENI — tutelle de Saipem — avait été mis en cause dans une affaire de pots-de-vin. Pour rappel, le jeudi 7 février 2013, le parquet de Milan avait ouvert une enquête pour «corruption internationale» visant le directeur général du groupe pétrolier italien ENI dans le cadre d’une affaire de potsde- vin qui auraient été versés en Algérie. Toute la presse internationale, ainsi que les journaux algériens l’ont largement évoquée, à longueur de colonnes. Les bureaux de l’ENI et le domicile de son directeur général avaient été perquisitionnés. Pour s’adjuger huit contrats de travaux dans les projets algériens de gazoduc Medgaz et du gisement Menzel Ledjmet Est, évalués à 11 milliards de dollars (8,2 milliards d’euros), ENI et sa filiale d’ingénierie Saipem (détenue à hauteur de 42,93%) auraient versé à une société de Hong Kong, Pearl Partners Limited, appartenant elle-même à un intermédiaire franco-algérien, Farid Bedjaoui, neveu de Mohamed Bedjaoui, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien président du Conseil constitutionnel, la somme de 197 millions d’euros. Dans un communiqué diffusé le même jour, ENI et son directeur général se sont dits «étrangers » aux enquêtes visant les activités de Saipem en Algérie. Ils rappellent que lorsque les soupçons se sont portés sur la société d’ingénierie fin 2012, ils ont exigé une «rupture» dans le management de la Saipem, traduite par la mise à l’écart des cadres incriminés. «L’ENI, avait conclut le communiqué, a fourni et fournira une coopération maximale à l’enquête.» Selon les informations rendues publiques par la presse italienne, et non contredites, l’enquête du parquet de Milan porte sur plusieurs grands contrats conclus par Saipem avec Sonatrach avant 2010, date de l’arrestation de son ancien P-DG par les autorités algériennes. Le parquet de Milan avait déjà ouvert en avril 2011 une enquête pour corruption présumée autour des activités de Saipem en Algérie. 
D. H.
 

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

sérine21 Reply with quote


Offline

Joined: 14 Mar 2009
Posts: 14,947
Localisation: ALGERIE
Féminin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 42,263
Moyenne de points: 2.83

PostPosted: Wed 27 Jan - 09:08 (2016)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 
Bof, tout compte fait, ils restent intouchables ! Bannir
_________________


Back to top
Skype

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Sat 23 Apr - 07:50 (2016)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 


Actualités : Il a regagné Alger samedi
Le silence intrigant de Saâdani


Le secrétaire général du Front de libération nationale, Ammar Saâdani, est celui qui, depuis septembre 2013, crée l’événement tant par ses tonitruantes déclarations que par ses «éclipses» périodiques ! Et au chapitre des «éclipses», la dernière en date, toujours en cours d’ailleurs, suscite de nombreuses interprétations car intervenant dans un contexte un peu particulier, marqué, notamment, par une forte dégradation des relations et une vive tension entre Alger et Paris, et ce, en l’absence de la traditionnelle voix du vieux parti, le FLN.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - En d’autres temps, jamais l’ex-parti unique n’aurait raté une telle occasion pour occuper la scène et même prendre la tête des réactions algériennes contre l’ex-puissance coloniale. Cette fois, et dans le cortège des réactions à la publication, peu diplomatique, d’une photo de Bouteflika par le Premier ministre Manuel Valls, le FLN se fera devancer y compris par le Forum des chefs d’entreprises, sans parler de la Centrale syndicale et, surtout, du «frère ennemi», le Rassemblement national démocratique de Ahmed Ouyahia. 
Avant son «éclipse» également, depuis le 3 avril, Saâdani avait ouvert le feu sur son farouche adversaire, le patron du RND et néanmoins directeur de cabinet de la présidence de la République, Ahmed Ouyahia. 
Le 29 mars dernier, en direct sur la première chaîne de la Radio nationale, relayée par les quarante-huit chaînes régionales, Ammar Saâdani s’attaquait à Ahmed Ouyahia, le citant nommément, l’accusant de ne pas être «fidèle au Président», et l’invitant à démissionner de son poste à la présidence ! Depuis, Ahmed Ouyahia avait répliqué publiquement aux propos de Ammar Saâdani et, plus encore, avait exprimé la réponse officielle de l’Algérie au geste peu élégant de Manuel Valls. C’était samedi dernier, «sous couvert» d’une activité partisane du RND. «Je suis fier de la confiance placée en moi par Monsieur le président de la République, qui est également président du FLN que je considère comme allié stratégique. Maintenant, si Ammar Saâdani ne me fait pas confiance, c’est son problème», assénera Ouyahia, comme pour signifier au secrétaire général du FLN que son interlocuteur, tant s’agissant du FLN que de son poste à la présidence, demeure le seul Bouteflika. N’empêche, Saâdani, qui avait habitué les Algériens à ses réactions dévastatrices au quart de tour, n’a toujours pas répondu à Ouyahia, ni n’a exprimé la moindre position sur ce qu’il convient d’appeler «l’affaire Valls». 
Un silence d’autant plus intrigant que Saâdani, qui était en voyage officiel en Chine depuis le 3 avril, avant de se rendre à Paris pour une visite privé, a regagné Alger depuis samedi dernier. Selon une source fiable, Saâdani ne compte pas s’exprimer publiquement dans l’immédiat. «Il prépare une réunion du bureau politique pour la semaine prochaine ainsi qu’une série d’activités pour la fin du mois en cours pour entamer la précampagne électorale des législatives et des locales de 2017.» Aussi il est à prévoir, selon son entourage, beaucoup de décisions sur le plan organique. 
On parle ainsi d’une recomposition du bureau politique, ainsi que du remplacement de plusieurs mouhafedhs, dans les jours à venir. Autrement dit, il faut prévoir de l’«ambiance» chez le vieux parti, comme c’est de tradition chez lui, à l’approche de chaque rendez-vous électoral…
K. A.

 


Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2016/04/21/article.php?sid=195133&am…

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

sérine21 Reply with quote


Offline

Joined: 14 Mar 2009
Posts: 14,947
Localisation: ALGERIE
Féminin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 42,263
Moyenne de points: 2.83

PostPosted: Sat 23 Apr - 14:46 (2016)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 

 

 
Rouhi ya Dzair, rouhi ; les charognards aiguisent leurs couteaux et s'auto-mutilent !!! 

_________________


Back to top
Skype

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Sat 23 Apr - 23:50 (2016)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 
3ich Tchouf  

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Thu 12 May - 07:58 (2016)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 
Bougtob: Un charlatan démasqué 
par Hadj Mostefaoui 

A la suite d'une longue et minutieuse enquête, menée sur la pointe des pieds, les éléments de la sûreté de daïra de Bougtob ont réussi à démasquer et à mettre hors d'état de nuire un charlatan, agé de 47 ans, dans le chef-lieu de la commune de KHEITER, en possession d'une quantité de 300 comprimés de psychotropes qu'il tentait d'écouler sous forme de laxatif. Armé d'un long sabre qu'il dissimulait sous son burnous et d'une paire de jumelles, cet individu avait jeté son dévolu sur les visiteurs du mausolée de Sidi-Khelifa, en proposant à ses victimes, au nombre d'une dizaine, des amulettes ainsi qu'un sachet contenant une poudre blanche au goût douteux, laquelle faisant actuellement l'objet d'analyses auprès du laboratoire. Présenté au parquet territorialement compétent, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt et écroué. 
 

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

sérine21 Reply with quote


Offline

Joined: 14 Mar 2009
Posts: 14,947
Localisation: ALGERIE
Féminin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 42,263
Moyenne de points: 2.83

PostPosted: Sun 15 May - 15:11 (2016)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 
Les charlatans sont légion !!! Rabbi yestourna minhoum !    Jamais je n'irai les consulter !
_________________


Back to top
Skype

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Wed 18 May - 08:00 (2016)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 

Dans l’après-midi de dimanche, le quartier populaire de Kaïd-Rabah, à la périphérie de la ville de Sidi-Bel-Abbès, a été le théâtre d’une bataille rangée entre deux bandes rivales qui s’est soldée par un blessé sérieux et cinq arrestations. 
Les locataires de cette cité ont eu des sueurs froides à la vue de l’affrontement entre ces jeunes munis de toutes sortes d’armes blanches pour une histoire de téléphone portable.
Le pire a été heureusement évité avec l’intervention des services de sécurité qui ont séparé les antagonistes, parmi eux des repris de justice. 
Cinq d’entre eux ont été arrêtés et conduits au poste de police. Quant au jeune blessé, il a été évacué aux UMC du CHU de Sidi-Bel-Abbès.
A. M.
 

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Thu 20 Jul - 08:00 (2017)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 
Nuit cauchemardesque à «El Qaria» (Bousfer): Bataille rangée entre deux bandes rivales

 
par Rachid Boutlélis
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5247342
 

  Une énième bataille rangée a éclaté, dans la soirée d'avant-hier, entre deux bandes rivales de délinquants, dans le village Filaoucène, communément appelé 'El Qaria', situé à la sortie nord-ouest de la municipalité d'Aïn El Turck et dépendant administrativement, de la commune de Bousfer. Les habitants, demeurant dans les abords immédiats du lieu de ce violent affrontement à l'arme blanche, ont passé une nuit blanche. Selon un recoupement d'informations récoltées sur les lieux, il s'agirait d'une vendetta déclenchée, en début de soirée, par un groupe de malfrats, à un jet de pierre de l'immense bidonville, baptisé 'Oued namousse', en référence à une rivière desséchée, traversant de part en part ce village, contre une bande, des occupants de ce regroupement de masures en question construites en parpaing et de la tôle ondulée. Les antagonistes, pour la plupart des repris de justice, qui traînent leur réputation à El Qaria se sont affrontés avec toutes sortes d'armes blanches, les unes aussi impressionnantes que les autres et en se tirant dessus à coups de pistolets utilisés pour des signaux de détresse, en haute mer. Une grande panique s'est emparée des habitants notamment, ceux dont les maisons ont pignon sur les lieux de cette bataille rangée, qui aurait fait pâlir de jalousie les gladiateurs de la Rome antique. " Nous avons vu que certains d'entre eux ont été blessés et ont été, rapidement évacués par leurs acolytes. La violence a atteint, allégrement, son paroxysme et nous revendiquons, une énième fois, l'installation d'un poste de la gendarmerie nationale et/ou de la police et ce, pour assurer la sécurité des habitants ", se sont insurgé des habitants, vivement désappointés et consternés au plus haut point, qui ont été abordés par 'Le Quotidien d'Oran', avant de renchérir en écho " nous avons tous peur pour nos familles et plus, particulièrement, nos enfants. Un grand nombre d'entre nous, a décidé de déménager pour fuir cette violence, à laquelle nous sommes livrés, contre notre gré et qui semble, vraisemblablement, s'être installée dans le temps dans ce village, désormais, ceinturé de masures construites illicitement par des délinquants ". Toujours est-il que, selon nos informations, l'intervention des forces de la gendarmerie nationale, sollicitée en urgence par une population aux abois et, qui a nécessité beaucoup de prudence et autant de promptitude, s'est finalement soldée par la neutralisation d'une dizaine d'individus et la saisie d'un véritable arsenal de guerre. Il importe de noter que cette énième bataille rangée, d'une violence extrême, relance les débats sur l'insécurité régnant dans ce village, qui, ironie du sort, était initialement à vocation agropastorale, apparu au milieu des années 70, dans le cadre de la 'Révolution agraire' et qui représente tout un pan de l'histoire de la contrée d'Aïn El Turck. 
 

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

fakhfakh Reply with quote


Offline

Joined: 17 Mar 2009
Posts: 7,953
Localisation: skikda
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 25,798
Moyenne de points: 3.24

PostPosted: Thu 20 Jul - 11:48 (2017)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 
Salam khouya Chahid, aala slamtek; aache mane rak, c'est la 2ème fois que je te le dit, je vois que tu es fâché contre moi, mais,  maaliche, tu as été et tu resteras mon cher frère. J'ai bloqué presque tout le monde sur le facebook, à part, Sérine et ses 2 filles; ma Belle fille. Surtout ne m'en veut pas, j'espère que tu me comprends. Enfin, assez de justifications, je suis ta grande soeur que tu le veuilles ou non. Allah yassatrouk.

Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Fri 21 Jul - 08:17 (2017)    Post subject: Autres temps autres mœurs
 
Bonjour ma soeur, bonjour tout le monde 

J'espère que tout va bien pour toi et pour ta famille ! Quant à ta décision de bloquer tout le monde sur Face Book  je te comprends parfaitement et te soutiens  ! Tu resteras toi et Nadia mes soeurs que j'ai aimées et respectées ! 
_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top
Post new topic   Reply to topic    bladi.Algéria1962 Forum Index -> Le coin des débats -> notre quotidien/notre humeur
Goto page: <  1, 2, 323, 24, 25
Page 25 of 25

Choose Display Order
Display posts from previous:   
User Permissions

 
Jump to:  

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Skin Created by: Sigma12
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group