FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups bladi.Algéria1962 
bladi.Algéria1962 Forum Index
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 
 RegisterRegister 
 
http://img.xooimage.com/files3/b/d/9/livres-d-or-20-12--155c29.gif

Livre d'Or

 Bienvenue 
 
Silence on juge!
Goto page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Post new topic   Reply to topic    bladi.Algéria1962 Forum Index -> Le coin des débats -> notre quotidien/notre humeur

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Fri 12 Aug - 14:40 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
Bonjour.

Que direz-vous d'une invitation à une partie de pêche au barrage Djorf Torba Rabha, et Fawzi ( un grand lac au sud de Béchar)? Nous verrons de près qui est le plus habile dans ce domaine.
_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

Publicité






PostPosted: Fri 12 Aug - 14:40 (2011)    Post subject: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top

Rabha Reply with quote


Offline

Joined: 07 Sep 2010
Posts: 2,811
Localisation: algerie
Féminin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 4,346
Moyenne de points: 1.55

PostPosted: Fri 12 Aug - 18:32 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
L'invitation est pour Fawzi, qui pensais que les gens du sud n'ont pas de poisson Idea , de vrais poissons dans les lacs. Là où il y du poisson, il y a des pêcheurs.
Rabha est habile, c'est la fille et petite fille et arrière petite fille de pêcheurs.
_________________
un corps sain dans un esprit sain


Back to top

fawzi Reply with quote


Offline

Joined: 30 May 2010
Posts: 2,303
Localisation: USA
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 3,227
Moyenne de points: 1.40

PostPosted: Fri 12 Aug - 20:54 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
Chahid , merci pour l'invitation , cela va droit au coeur , mais sait on jamais , peut etre le jour viendra !
Comme rabha est abile et qui est fille de descendants pecheurs , on doit faire attention , car viendra le jour ou elle nous dira  :
BARKA  MA  TEQLI   FELHOUT   AALA   LI   BABAH   HAWAT ! Mort de Rire


Back to top

Darilova Reply with quote


Offline

Joined: 15 Dec 2010
Posts: 823
Localisation: chez moi
Féminin
Point(s): 1,286
Moyenne de points: 1.56

PostPosted: Sat 13 Aug - 16:27 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
fawzi wrote:



BARKA  MA  TEQLI   FELHOUT   AALA   LI   BABAH   HAWAT ! Mort de Rire



Mr. Green  tu sais en quel occasion on dit ce proverbe?
_________________
"Le pessimiste se plaint du vent,l'optimiste espere qu'il va changer et le realiste ajuste ses voiles" William Arthur Ward


Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Sat 13 Aug - 19:48 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 



Un trio condamné à 30 ans de prison pour avoir violé et tué une jeune fille


Sous l’effet de la drogue, un trio a kidnappé, séquestré et violé à tour de rôle une jeune fille à Safi et ce, avant de la tuer en l’étranglant avec un foulard et lui subtiliser les bijoux en or qu’elle portait. La justice de la capitale d’Abda les a condamnés à trente ans de réclusion criminelle.



Trente ans de réclusion criminelle. Tel a été le jugement rendu, mardi 2 août, par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Safi contre Mustapha, un délinquant de dix-huit ans, sans antécédent judiciaire, poursuivi pour kidnapping, séquestration, viol, homicide volontaire avec préméditation et guet-apens, vol qualifié et consommation de drogue. Quand il a commis cette série de crimes, il n’était pas seul. Il était en compagnie de deux autres voyous. Seulement, il s’est retrouvé seul, ce jour du mois d’août, au box des accusés. Car ses deux complices, également sans antécédent judiciaire, ont été jugés, avant son arrestation, par la même condamnation, trente ans de réclusion criminelle. L’affaire remonte à quelques mois quand des curieux, demeurant au quartier Boukraâ, à Safi, ont découvert le cadavre d’une jeune fille, en état de décomposition avancé, dans une maison abandonnée. La police judiciaire a été alertée. Les enquêteurs se sont dépêchés sur les lieux. Ils ont remarqué que le cadavre était tout nu, ligoté par les mains, un foulard entourait le cou et un chiffon étouffait la bouche. Sur la scène du crime, les limiers ont constaté quelques tubes de la colle à dissolution. Rapidement, ils ont déduit que le crime remonte à plus d’une semaine et que les meurtriers seraient des clochards qui inhalent la colle à dissolution. De prime abord, le cadavre a été identifié. Il appartient à Fatima qui a disparu depuis plus de quatre semaines de chez elle et qui a avisé la police de sa disparition. Selon sa famille qui a été contactée par les enquêteurs, elle est sortie de chez elle pour rendre visite à une amie. Malheureusement, elle n’a plus donné signe de vie. Qui l’a kidnappée avant de la torturer, violer et tuer ? Les investigations qui ont ciblé le monde des clochards de la ville se sont soldées par l’arrestation de Mustapha. Ce jeune, qui n’est pas arrivé à décrocher le certificat d’études primaires, a choisi au début de se débrouiller pour gagner sa vie, tantôt chez un réparateur de vélomoteurs, tantôt chez un menuisier, tantôt chez un garagiste. Mais, il finissait toujours par être mis à la porte pour sa cruauté. Enfin, il a choisi d’être marchand de poissons. L’argent en poche, il a appris à fumer des cigarettes, se droguer et s’enivrer. Mais, lorsque le commerce de poissons ne lui rapportait plus l’argent nécessaire pour acheter ses doses de drogue, il a rejoint les rangs des clochards et des SDF qui inhalent la colle à dissolution. Ses deux complices, Achraf et Abdelali, étaient membres de ce monde. Tous les trois passaient juste à côté de Diour Jdad, au quartier Boukraâ, à destination d’un jardin. Tout d’un coup, ils ont remarqué Fatima qui les a croisés. Echangeant les regards, ils ont fini par suivre ses pas. Mustapha a pris l’initiative de la suivre. Il l’a incitée à l’accompagner. Elle s’est abstenue. Ses deux amis l’ont rejoint. Ils l’ont menacée avec un couteau. Perturbée et craignant d’être poignardée mortellement, elle leur a cédé. Ils l’ont conduite jusqu’à la maison abandonnée. Dans une chambre, ils lui ont ligoté les mains et lui ont mis un chiffon sur la bouche pour qu’elle ne crie pas. Et ils l’ont violée à tour de rôle. Quand ils ont assouvi leurs désirs bestiaux, ils ont décidé de la liquider. C’est ainsi que les deux complices l’ont immobilisée et Mustapha l’a étranglée avec un foulard. Avant de partir, ils lui ont dérobé la chaînette et le bracelet, tous en or, qu’elle portait. Selon l’enquête policière, le trio est retourné une fois encore sur la scène du crime et a remarqué que le cadavre y était encore en état de décomposition très avancé. Vierges, leurs fichiers sont désormais souillés par un crime barbare.



Publié par : Abderrafii ALOUMLIKI
Numéro de Parution: 2492
Date de publication : 11-08-2011 à 12:40
URL de cet article: http://www.aujourdhui.ma/chronique-judiciaire-details83821.html





_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

fawzi Reply with quote


Offline

Joined: 30 May 2010
Posts: 2,303
Localisation: USA
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 3,227
Moyenne de points: 1.40

PostPosted: Sun 14 Aug - 00:46 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
Darilova wrote:
fawzi wrote:


BARKA  MA  TEQLI   FELHOUT   AALA   LI   BABAH   HAWAT ! Mort de Rire





Mr. Green  tu sais en quel occasion on dit ce proverbe?


Pardon chahid pour l'interruption , je dois repondre a notre souris , et bien dari on utilise cette phrase en reponse a une personne qui raconte des mensonges et toi tu es au courant de ses mensonges !


Darilova wrote:
fawzi wrote:


BARKA  MA  TEQLI   FELHOUT   AALA   LI   BABAH   HAWAT ! Mort de Rire





Mr. Green  tu sais en quel occasion on dit ce proverbe?



Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Fri 19 Aug - 19:32 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
France : Après 48 ans derrière les barreaux, la «Panthère Noire» se serait suicidée


Pierre-Just Marny a été retrouvé mort dimanche dans sa prison. Il se serait suicidé ne croyant plus à sa libération possible.



À 68 ans, il avait passé 48 ans derrière les barreaux. Pierre-Just Marny, le plus ancien détenu de France a été retrouvé mort dimanche dans sa prison en Martinique. Il se serait suicidé ne croyant plus à sa libération possible. Surnommé la Panthère noire, Pierre-Just Marny avait été condamné à perpétuité pour meurtres en 1969 par la cour d’assises de Paris. En 1963, âgé de 20 ans, issu d’une famille pauvre, Marny est condamné une première fois pour vol à deux ans de prison ferme. A sa sortie, en 1965, il parcourt l’île dont il est originaire La Martinique à la recherche de ceux qu’il soupçonne de l’avoir dénoncé. Et un braquage tourne mal. Armé d’un fusil, il tue deux hommes, dont un passant, et un bébé, touché par accident. La seule victime pour laquelle il a exprimé des remords. Quatre autres personnes sont blessées. Finalement interpellé, il est emprisonné à Fort-de-France mais s’évade un mois plus tard avant d’être de nouveau retrouvé, dans un autre quartier de la capitale martiniquaise au bout de neuf jours de cavale. Encerclé, et refusant de se coucher, il essuie les tirs des gendarmes, reçoit plusieurs balles au poumon et à l’abdomen. Une scène en pleine rue qui va retourner l’opinion publique en sa faveur. Trois jours d’émeutes s’en suivent et des renforts sont appelés pour ramener le calme. Rapidement emmené en métropole, Pierre-Just Marny est condamné en septembre 1969 à Paris à la prison à perpétuité. Il purge ses années de détention dans plusieurs prisons. Après une violente tentative d’évasion, il est incarcéré dans une unité psychiatrique à Montfavet (Vaucluse) où il passera 32 ans. Il est finalement réintégré en détention normale en 2007 et transféré en Martinique en mai 2008. En juin 2010, il avait bénéficié d’une permission de quelques heures et avait pu rendre visite à ses frères et soeurs. Un de ses anciens avocats, Me Valère s’est dit «surpris» à l’annonce de sa mort. Il lui avait rendu visite il y a un mois et l’avait trouvé «un peu triste». «Il aspirait à sortir» a-t-il précisé.
Selon Me Edmond-Mariette, qui plaidait sa cause encore récemment, Marny souffrait de troubles psychologiques aggravés par sa longue détention et il aurait «craqué».



URL de cet article: http://www.aujourdhui.ma/chronique-judiciaire-details83763.html

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Mon 22 Aug - 06:23 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
L'affaire de la «mare d'eau» revient



par Houari Saaïdia
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5156914


L'affaire liée au drame de la «Mare d'eau» où deux personnes ont été tuées par balles lors d'une partie de chasse au sanglier, est toujours en instruction devant le tribunal correctionnel d'Oued Tlélat. Selon une source proche du dossier, la reconstitution des faits, acte d'investigation quasi incontournable en de tels cas, aura lieu début septembre. La démarche sera diligentée par le nouveau juge d'instruction qui a pris en main cette affaire après la mutation de son prédécesseur lors du dernier mouvement des magistrats. Evidemment, la scène sera reconstituée sur les lieux du drame dans la même heure afin d'essayer de replanter le même «décor», les mêmes circonstances, et ce, en présence bien sûr des trois mis en cause qui sont maintenus en détention provisoire depuis le déclenchement de l'enquête, précise-t-on de même source. Les faits remontent à la nuit du 16 juin 2011, vers 22 heures, à la lisière de la forêt de la «Mare d'eau», réserve naturelle relevant administrativement de la wilaya de Mascara, située à califourchon entre Sig et Boufatis. Les trois individus, qui ne sont autres que les compagnons des chasseurs décédés, ont été inculpés d'homicide et d'exercice de la chasse sans autorisation et, le cas échéant, détention d'arme à feu sans permis, et ce, sur ordre du magistrat instructeur qui les a placés sous mandat de dépôt, a-t-on appris de source judiciaire. Par ailleurs, les familles des deux victimes se sont constituées partie civile. Plus de deux mois après cette sinistre campagne de chasse, organisée hors du cadre réglementaire qui prévoit un arrêté du wali pour ce genre de battues administratives, la population locale est toujours en émoi. La difficile et non moins délicate tâche de faire la lumière sur cette sanglante scène nocturne incombe au juge d'instruction. Il s'agit, en premier lieu, de déterminer avec la plus grande exactitude possible dans quelles circonstances les deux victimes, 74 et 30 ans, ont été mortellement touchées par balles. Et de dire, en second lieu, si l'homicide était accidentel ou volontaire. Deux éléments d'investigation ont certes leur poids : le rapport d'autopsie du service médico-légal et celui de la balistique de la gendarmerie scientifique. Une fois tous les éléments d'information rassemblés, l'on procèdera en phase finale de l'enquête à une reconstitution des faits afin de recomposer le puzzle, et ce, en présence des trois mis en cause inculpés d'homicide et d'exercice de la chasse sans autorisation.

Que s'est-il passé cette nuit-là ? Cinq agriculteurs se donnent le mot de sortir la nuit pour abattre les sangliers, dont les dégâts sur leur céréaliculture jouxtant la réserve d'animaux protégés avaient atteint des proportions alarmantes. Armés de leurs fusils, ils se lancent dans leur chasse au porc sauvage. Un groupe se met à battre les champs et les taillis pour en faire sortir le gibier. De l'autre front, un autre groupe se met aux aguets à hauteur de la ligne de grillage bornant la réserve protégée. Première étape réussie, un sanglier traqué se fait coincer dans une des brèches pratiquées par ces animaux sauvages pour s'ouvrir un accès sur les prés avoisinants. Commence alors une rafale de tirs très approximatifs, voire à l'aveuglette, en direction de la bête qui grognait à mort. Soudain, des cris d'homme. Après le cessez-le-feu, l'épouvantable surprise: on aperçoit deux des cinq chasseurs allongés par terre, corps inertes. L'un deux, le plus âgé, un septuagénaire, touché par une balle qui lui a transpercé le crâne, a rendu l'âme sur le coup. L'autre, la trentaine, ayant reçu 3 projectiles dans différents endroits du corps, succombera à ses blessures aux UMC le lendemain.

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

Rabha Reply with quote


Offline

Joined: 07 Sep 2010
Posts: 2,811
Localisation: algerie
Féminin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 4,346
Moyenne de points: 1.55

PostPosted: Mon 22 Aug - 14:21 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
On croirait à un règlement de comptes. Allah isster.
_________________
un corps sain dans un esprit sain


Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Mon 22 Aug - 16:47 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
Ce genre de battue offre la meilleure opportunité pour se faire justice ! Dans la réalité, j'ai connu, très jeune un cas identique ; il s'agissait d'un accident nous a-t-on dit !
J'ai aussi dans ma bibliothèque un roman algérien qui relate presque la même histoire ! Drôles de coïncidences !
_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Fri 9 Sep - 07:14 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
L'affaire de la fillette tuée par un jet-ski revient à la barre
par Rachid Boutlélis

Après un premier report, formulé par l'avocat de la partie civile, la cour d'appel d'Oran a finalement statué hier, sur l'affaire de la fillette tuée par un jet-ski. Il importe de rappeler que l'accusé dans cette affaire, B.B., âgé de 27 ans, qui a suscité le tollé des familles estivantes notamment, a été condamné au cours du mois de juin dernier, en première instance par le tribunal correctionnel d'Aïn El Turck, à une peine d'une année de prison ferme, assortie d'une amende d'un montant de 60 millions de centimes. Selon les faits consignés sur l'arrêt de renvoi, cette affaire remonte au 20 juin dernier et a eu pour théâtre le lieu-dit «la P'tite Plage», situé dans la commune d'Aïn El Turck. Il était environ 17h30, cet après-midi fatidique, lorsque le vrombissement du moteur d'un jet-ski, naviguant à près de 5 m du rivage, a suscité l'attention des estivants. L'engin a effectué un slalom entre les baigneurs avant de percuter de plein fouet une fillette. Puis, sans daigner s'arrêter, il met le cap vers le large et prend la fuite. Des témoins oculaires se jettent aussitôt à l'eau pour porter assistance à la petite victime qui a perdu connaissance et dont le corps flottait sur l'eau. La malheureuse fillette, en l'occurrence N.K., âgée tout juste de 11 ans, qui venait de passer avec succès les épreuves de passage à la sixième, a été évacuée dans un état comateux vers l'hôpital d'Aïn El Turck avant d'être transférée vers le centre de chirurgie infantile (CCI), du CHU d'Oran où elle a malheureusement succombé à ses blessures. Convoqué par la police, le propriétaire du jet-ski a nié être l'auteur de ce terrible accident. Cependant, pour des raisons n'ayant pas été complètement élucidées, il sera intercepté à la sortie de la commune côtière de Mers El Kébir par les forces de l'ordre, quelques heures plus tard. L'interpellé se dirigeait vers la ville d'Oran, au volant de sa Renault Clio, à laquelle était attelé le jet-ski mis en cause. L'auteur de cet accident mortel, B.B., s'est finalement livré à la police et ce, en ayant eu vent de l'interpellation du propriétaire de l'engin.

A l'issue du procès, le procureur de la République a requis l'augmentation de la peine. La partie civile, quant à elle, a demandé l'augmentation de l'amende.

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Wed 21 Dec - 08:17 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
Tribunal d'Aïn El Turck: Deux condamnations pour vol à l'arraché  
 
par Rachid Boutlélis  
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5161999 

Une peine de six mois de prison ferme assortie d'une amende de 5 millions de centimes a été prononcée avant-hier après-midi par le tribunal correctionnel d'Aïn El Turck et ce, à l'encontre d'un accusé répondant aux initiales A.F. et âgé de 19 ans. Ce dernier, un repris de justice, qui traîne déjà à son âge un lourd passé judiciaire, a comparu sous le principal chef d'accusation de vol à l'arraché. Selon les faits consignés sur l'arrêt de renvoi, le prévenu et son complice S.H., un mineur qui devra comparaître ultérieurement devant le tribunal compétent, ont été alpagués en flagrant délit tôt le matin du samedi dernier dans les abords de la station des bus Oran, sise place Vassas, à Aïn El Turck. Ils venaient de délester, sous la menace d'une arme blanche, une quadragénaire de ses biens. La veille, une précédente victime a subi un sort similaire. Celle-ci s'est rapprochée de la sûreté de police de la daïra pour porter plainte. Les enquêteurs ont entamé leurs investigations en se basant sur le signalement fourni par cette première victime. Les deux agresseurs sont tombés dans les filets des policiers dans les alentours immédiats de la station des bus. Celle-ci constituait en fait le lieu de prédilection de ces deux repris de justice et ce, depuis plusieurs jours. Après leur arrestation et leur confrontation avec leurs deux victimes qui les ont formellement reconnus comme étant leurs assaillants, ils ont été présentés dimanche dernier devant le magistrat instructeur près le tribunal d'Aïn El Turck et ont été placés en détention préventive.

Le prévenu A.F. a nié les faits retenus contre lui en clamant, sans convaincre, son innocence. Ses deux victimes présentes à l'audience ont confirmé qu'il s'agissait bien de l'un de leurs agresseurs.


 

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

fawzi Reply with quote


Offline

Joined: 30 May 2010
Posts: 2,303
Localisation: USA
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 3,227
Moyenne de points: 1.40

PostPosted: Wed 21 Dec - 16:56 (2011)    Post subject: Silence on juge!
 
Merci pour le partage !

Back to top

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Tue 24 Jan - 08:06 (2012)    Post subject: Silence on juge!
 
Condamnés à 10 ans de prison: Il torture à mort sa fille de 17 ans avec la complicité de son fils  
par Houari Saaïdia  
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5163366 

Lundi 23 janvier. Tribunal criminel d'Oran. Le procès de l'homme qui a torturé à mort sa fille, avec la complicité de son fils, s'ouvre. Déchirés par le remords, père et fils s'installent, tête baissée et cou enfoncé dans les épaules, au banc des accusés. Cité à la barre, Z.M., la cinquantaine, au bord des larmes, reconnaît les faits retenus contre lui. Il avoue avoir frappé sa fille Souhila, âgée alors d'à peine 17 ans, à l'aide d'une matraque, jusqu'à ce que mort s'ensuive. Toutefois, il affirme qu'il n'avait nullement l'intention de la tuer, mais seulement de la «corriger». Il soutient, en outre, qu'il avait fait cela tout seul, sans l'aide de son fils. En endossant pleinement la responsabilité du drame, le père voulait-il «couvrir» son fils, limiter les dégâts subis par cette famille, la sienne, quasiment détruite après cette tragique nuit ramadanesque du 4 au 5 septembre 2009 ? En tout cas, la version du père selon laquelle son fils n'était pour rien dans la mort de Souhila heurtait non seulement aux dépositions des témoins de la scène, mais aussi à ses propres déclarations, tout comme celles de son fils mis en cause devant les gendarmes et le juge d'instruction.

 Retour en arrière. Cette nuit-là, en rentrant chez-lui, le fils Z.A. apprend, par la bouche d'un proche venu rendre une visite à la famille qui habite à Hassi Benokba, qu'un homme, un étranger, était dans leur maison et que celui-ci s'est enfui dès qu'il a vu la voiture des invités garée près de la porte. Les nerfs à vif, Z.A. a sur le coup commencé à passer à tabac sa fille cadette Souhila, qu'il accusait d'avoir fait entrer son amant dans la maison en l'absence de sa mère, sortie pour faire la prière des Taraouih dans la mosquée d'à côté. Il lui inflige une vraie séance de supplice à l'aide d'un gros gourdin en bois dont la tête était greffée de bouts de métal tranchants. Le lendemain, au lever du soleil, le père rentre et apprend le supposé acte déshonorant commis par sa fille. Commence alors une seconde séance de supplice d'une rare monstruosité. Sans pitié aucune, plus de deux heures durant, la jeune fille a été séquestrée par le père et le frère dans l'une des chambres de la maison, fouettée avec une courroie de transmission et bastonnée avec une matraque jusqu'à ce que cet objet se casse en deux morceaux. Elle a réussi à s'extirper, en rampant, de la chambre à torture pour aller chercher refuge chez des voisins. Mais les deux «tortionnaires» vont aller capturer la pauvre fugitive, en menaçant la famille qui lui a porté secours, la ramenant à la maison en la traînant par les cheveux dans la rue, devant le regard terrifié des voisins. S'ensuit alors le 3e acte du supplice, au cours duquel Souhila a rendu l'âme.

Le représentant du ministère public a requis 20 ans de réclusion contre les deux accusés. A l'issue des délibérations, père et fils ont été condamnés à 10 ans de réclusion pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner.


 

_________________
نحن قوم اعزنا الله بالاسلام فاذا ابتغينا العزة بغيره اذلنا الله


Back to top

sérine21 Reply with quote


Offline

Joined: 14 Mar 2009
Posts: 14,947
Localisation: ALGERIE
Féminin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 42,263
Moyenne de points: 2.83

PostPosted: Tue 24 Jan - 10:18 (2012)    Post subject: Silence on juge!
 
CHAHID , MAIS DANS QUEL MONDE SOMMES-NOUS ???


QUELLE BARBARIE !!!   OFFUSQUEE !!!
_________________


Back to top
Skype
Post new topic   Reply to topic    bladi.Algéria1962 Forum Index -> Le coin des débats -> notre quotidien/notre humeur
Goto page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 of 4

Choose Display Order
Display posts from previous:   
User Permissions

 
Jump to:  

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Skin Created by: Sigma12
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group