FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups bladi.Algéria1962 
bladi.Algéria1962 Forum Index
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 
 RegisterRegister 
 
http://img.xooimage.com/files3/b/d/9/livres-d-or-20-12--155c29.gif

Livre d'Or

 Bienvenue 
 
UN PREMIER TRIMESTRE SANS PERTURBATION

 
Post new topic   Reply to topic    bladi.Algéria1962 Forum Index -> Le coin des débats -> notre quotidien/notre humeur

CHAHID Reply with quote


Offline

Joined: 16 Mar 2009
Posts: 6,600
Point(s): 12,072
Moyenne de points: 1.83

PostPosted: Mon 24 Dec - 08:23 (2012)    Post subject: UN PREMIER TRIMESTRE SANS PERTURBATION
 


Actualités : UN PREMIER TRIMESTRE SANS PERTURBATION
L’effet du dĂ©part de Benbouzid ?


Une fois n’est pas coutume, le premier trimestre s’est achevĂ© sans perturbation. Aucun mouvement de grĂšve n’est venu perturber les trois premiers mois de l’annĂ©e scolaire depuis l’arrivĂ©e du successeur de Benbouzid. La trĂȘve va-t-elle durer jusqu’à la fin de l’annĂ©e ?
Nawal ImĂšs- Alger (Le Soir) - En hĂ©ritant du secteur de l’éducation, Abdelatif Baba Ahmed Ă©tait en droit de penser qu’il s’agissait d’un cadeau empoisonnĂ©. Les trois paliers de l’éducation sont en effet depuis plusieurs annĂ©es secouĂ©s par des mouvements de grĂšve. Les syndicats autonomes du secteur qui ont fait des dĂ©monstrations de force de taille ont rĂ©guliĂšrement paralysĂ© le secteur, faisant mĂȘme planer le spectre d’une annĂ©e blanche. Depuis septembre, l’heure est Ă  l’accalmie. Serait-ce dĂ» au changement au niveau du ministĂšre ? Assiste-ton Ă  un changement de style ? L’une des premiĂšres actions initiĂ©es par le nouveau locataire du ministĂšre de l’Education aura Ă©tĂ© de reprendre langue avec les syndicats. Des rĂ©unions se tiennent rĂ©guliĂšrement. Si elles ne sont pas toujours concluantes ni couronnĂ©es de procĂšs-verbaux engageant les deux parties, elles ont l’avantage de maintenir un contact entre elles. La trĂȘve qui aura caractĂ©risĂ© ce premier trimestre est Ă©galement due au fait que le plus gros des dossiers posĂ©s par les syndicats autonomes a Ă©tĂ© rĂ©glĂ© ou est en phase de l’ĂȘtre. Le statut particulier, le rĂ©gime indemnitaire et les Ɠuvres sociales auront Ă©tĂ© Ă  l’origine de plusieurs mouvements de protestation, n’épargnant aucun palier. Si des syndicats autonomes continuent de rĂ©clamer la rĂ©vision d’un ou de plusieurs articles contenus dans les deux textes, on est aujourd’hui loin des points de crispation qui avaient perdurĂ©. Le dossier de la gestion des Ɠuvres sociales qui, Ă  lui seul, avait nĂ©cessitĂ© une bataille de longue haleine, n’est Ă©galement pas totalement rĂ©glĂ©. La commission des Ɠuvres sociales continue de dĂ©noncer des blocages. Les syndicats autonomes continuent Ă©galement de rĂ©clamer des discussions autour des postes amĂ©nagĂ©s au profit des enseignants souffrant de maladies professionnelles, la santĂ© du travail, les primes spĂ©cifiques aux zones du Sud pour ne citer que ces revendications. Face Ă  ces attentes, une seule rĂ©ponse du ministĂšre de l’Education : le dialogue. Les syndicats autonomes ne s’en contenteront cependant pas : ils sont en attente de concret mĂȘme s’ils applaudissent le procĂ©dĂ© adoptĂ© par la tutelle qui s’engage dĂ©sormais Ă  signer des procĂšs-verbaux sans se contenter de vagues promesses. Le ministre de l’Education aura certainement Ă  vĂ©rifier que le dialogue est une vertu qu’il faudra cultiver lors de l’ouverture d’un des gros dossiers du secteur, Ă  savoir la rĂ©forme. Abdelatif Baba Ahmed n’a pas cachĂ© son intention de procĂ©der Ă  un audit du processus de rĂ©forme du secteur. Un secteur qui aura connu rĂ©forme et contre-rĂ©forme en un temps record. S’il ne s’agit pas de faire main basse sur tout ce qui a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© entrepris, il sera certainement question de remettre en cause des choix, des mĂ©thodes ou des pratiques. Les dĂ©bats sur la rĂ©forme du secteur de l’éducation n’ont jamais Ă©tĂ© un long fleuve tranquille. Ils ont au contraire de tout temps Ă©tĂ© accompagnĂ©s de soubresauts. Signeront-ils la fin de la trĂȘve ? Seul l’avenir est en mesure d’apporter la rĂ©ponse

N. I.







Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/12/24/article.php?sid=143135&am


_________________
Ù†Ű­Ù† قوم ۧŰčŰČÙ†Ű§ Ű§Ù„Ù„Ù‡ ŰšŰ§Ù„Ű§ŰłÙ„Ű§Ù… ÙŰ§Ű°Ű§ ۧۚŰȘŰșÙŠÙ†Ű§ Ű§Ù„ŰčŰČŰ© ŰšŰșÙŠŰ±Ù‡ Ű§Ű°Ù„Ù†Ű§ Ű§Ù„Ù„Ù‡


Back to top

Publicité






PostPosted: Mon 24 Dec - 08:23 (2012)    Post subject: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Post new topic   Reply to topic    bladi.Algéria1962 Forum Index -> Le coin des débats -> notre quotidien/notre humeur
Page 1 of 1

Choose Display Order
Display posts from previous:   
User Permissions

 
Jump to:  

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Skin Created by: Sigma12
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group